MENU

Le curcuma : Un super aliment très puissant !

Depuis plus de 4000 ans, le curcuma a été utilisé dans la médecine traditionnelle asiatique et ayurvédique pour prévenir contre toutes les maladies de l’estomac. Récemment, des études en occident ont mis l’accent sur tous les bienfaits et les vertus médicinales du curcuma sur l’ensemble du corps humain.

 Voici quelques bienfaits du curcuma sur notre santé :

1- La curcumine, un des composés actifs du curcuma, s’avère être un anti-inflammatoire naturel :

 Toutes les recherches cliniques démontrent l’importance des inflammations ; elles permettent de booster le système immunitaire ainsi que sa capacité à combattre les corps étrangers.

Bénéfiques certes, les inflammations à cadence régulière représentent un grand risque déclenchant à long terme plusieurs maladies chroniques (maladie cardiaque, cancer, Alzheimer …)

La curcumine, qui est le composé le plus actif du curcuma, permet d’inhiber toutes les molécules pouvant déclencher ces inflammations.

De par son pouvoir anti-inflammatoire, il agit de la même façon qu’un anti-inflammatoire synthétique, SANS EFFETS SECONDAIRES !

2- Le curcuma renforce la capacité antioxydante du corps humain :

Commençons tout d’abord par définir l’oxydation. C’est une réaction chimique entrainant la création des radicaux libres. Ces derniers sont responsables de l’apparition de différentes maladies.

Les antioxydants dans ce cas, sont indispensables pour protéger tout l’organisme contre les dommages oxydatifs.

Le curcuma, en raison de sa structure chimique, aurait un pouvoir antioxydant puissant et un double effet ces radicaux libres. Premièrement, il permettrait de neutraliser les radicaux libres. Deuxièmement, il aiderait à booster l’activité des enzymes anti-oxydants du corps humain.

3- Le curcuma préviendrait contre les maladies cérébrales :

Autrefois, on pensait que les neurones cessent de se multiplier après la première enfance. Contrairement à ce que l’on pensait, il a été prouvé récemment que les neurones ont la capacité de créer de nouvelles connections et de se régénérer dans quelques zones du cerveau.

Le facteur principal de cette prolifération est le BDNF qui est une protéine responsable de la croissance se situant dans le cerveau et les systèmes nerveux.

L’absence de cette protéine pourraient générer plusieurs dysfonctionnements au niveau du cerveau et par ailleurs le déclenchement de plusieurs maladies cérébrales.

De nombreuses recherches cliniques ont démontré l’importance du curcuma et plus précisément le Turmerone, qui est un de ces composés. Le curcuma contribuerait à la prolifération des BDNF et leur régénération dans le cerveau. Par conséquent, cette épice indienne jouerait un rôle dans la réparation cellulaire après une maladie ou une blessure, aiderait à améliorer notre mémoire et de prévenir contre plusieurs maladies chroniques tels que l’Alzheimer.

4- Le curcuma aiderait à diminuer le risque des maladies cardiaques :

Les maladies cardio-vasculaires restent la cause principale de décès dans le monde, selon le dernier rapport publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Des chercheurs partout dans le monde ont étudié de près ces maladies et en détails pour en détecter les causes. Toutefois, ces maladies restent compliquées et plusieurs facteurs puissent les engendrer.

Le curcuma a dans ce cas-là un pouvoir puissant ; il pourrait inverser plusieurs étapes du processus de ces maladies.

Une étude menée sur 121 personnes a pu démontrer que 4 grammes de curcuma par jour pourrait réduire le risque d’une crise cardiaque de 65%. Comment expliquer tout cela ?

Le curcuma permettrait d'améliorer la fonction de l'endothélium, qui est la muqueuse de nos vaisseaux sanguins. A noter que le dysfonctionnement de l’endothélium préparerait le terrain aux maladies cardiaques.

Et comme mentionnée dans l’autre section, cette herbe a un incroyable pouvoir anti-inflammatoire et anti-oxydant. En combinant tous ces bienfaits, on pourrait clairement dire que le curcuma aiderait notre cœur a mieux battre !

5- Le curcuma pourrait aider à combattre le cancer :

Le cancer, sous toutes ses formes est l’une des maladies les plus répandues dans le monde. Des études ont démontré que certains cancers sont plus réceptifs aux composés du curcuma.

Des dizaines d’études ont évalué l’efficacité du curcuma dans le traitement du cancer. Les résultats montrent que cette épice pourrait inhiber les cellules cancéreuses et arrêter par la même occasion leur propagation.

Cependant, ces mêmes études comportent plusieurs limites et utilisent différentes variables qui rendent l’interprétation complexe : dosage, nombre de participants, combinaison ou non avec d’autres variables…

6- Le curcuma aiderait à combattre la dépression :

Des études et recherches cliniques ont prouvé que l’utilisation du curcuma dans le traitement de la dépression a donné des résultats prometteurs.

Les études ont été faites sur un échantillon de 60 personnes souffrant de dépression répartis aléatoirement     sur trois groupes.

Les résultats démontraient que le curcuma agirait de la même façon qu’un anti-dépresseur avec moins d’effets secondaires.

De plus, il a été prouvé que la dépression a été fortement relié a à un faible niveau des BDNF.

Nous savons tous que le curcuma boostent la multiplication des BDNF, ce qui explique clairement le rôle crucial du curcuma dans le traitement de la dépression.

En revanche, la curcumine, à son état naturel et prise par voie orale, présente une capacité très réduite d’absorption. Elle est rapidement fractionnée par le foie et dégagée par les voies naturelles du corps humain. Selon quelques recherches cliniques, il faudrait une dose élevée 8000 mg de cette substance pour atteindre les niveaux sériques acceptables de 22-41ng/ml. Contrairement aux résultats encourageants prouvés par des tests d’injection des composés de cette épice, il serait difficile de miser uniquement sur la curcumine pour des traitements chez soi !

Toutefois, et pour améliorer l’absorption de la curcumine, il est conseillé de le combiner avec d’autres principes actifs tels que la pipéridine ou de prendre les suppléments du curcuma en mangeant car la présence de gras augmente aussi l’absorption de l’épice.

7- Le curcuma éclaircirait la peau :

Grâce à son pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire, curcuma est un très bon supplément pour rajeunir la peau, la revitaliser et éclaircir le teint. Autrefois utilisé dans les mariages hindous, cette épice occupait une place très importante surtout dans le rituel Haldi où l’on applique de la pâte de curcuma sur les futurs mariés pour qu’ils soient rayonnants.

Il pourrait même être utilisé dans les soins anti-âge!

8- Le curcuma aiderait à traiter les pellicules :

Plusieurs causes conduisent à l’irritation du cuir chevelu et par conséquent l’apparition des pellicules souvent dérangent.

Le curcuma, qui est une épice dotée d’un pouvoir antiseptique et anti-inflammatoire, permet d’apaiser les irritations et les démangeaisons et de traiter ainsi les pellicules.

Retrouvez tous nos produits à base de curcuma sur https://www.epicerieverte.ma

Retrouvez aussi notre article sur les bienfaits du Safran

Webographie :



Super food

Purasaor Organic Organic g...

17.91 $

baies de goji séchée bio.

Purasana Organic Ultra Mix...

17.91 $ 14.33 $

baies de goji, cranberries et mures blanches séchées .

Organic Spirulina Powder 150g

18.50 $

Poudre de spiruline 150g.

Organic Kids Blend 200g

20.50 $

Ce blend, conçu pour les petits et grands enfants, est riche en potassium et magnésium essentiels pour la production de neurotransmetteurs. C’est donc un aliment nourrissant et complet à utiliser dans une variété de délicieuses recettes. 

Newsletter

Subscribe to our Newsletter and receive the best deals

This products may interest you

Organic Tagliolini with Cur...

3.40 $

Les Tagliolini au Curcuma Bio se composent de: 

Farine de blé dur, Curcuma, Eau.