0

Recommandations : bien gérer son alimentation durant le mois de ramadan

Le ramadan est un mois sacré pour tout musulman qui se respecte. On y jeûne de l’aube jusqu’au coucher du soleil pendant tout le mois lunaire. Certains profitent de l’occasion pour se rapprocher du bon Dieu et d’autres cherchent avant tout à repentir leurs péchés. Mais d’autres encore profitent du mois pour préparer toute sorte de délices, ce qui implique un vrai bouleversement de l’alimentation au quotidien.

Pour allier jeûne et alimentation saine, nous vous présentons quelques recommandations à suivre absolument durant tout le mois de ramadan

Répartir votre apport calorique en 2 à 3 repas dès la rupture du jeûne

Pendant le ramadan, les 3 repas principaux sont le « Iftar » au coucher du soleil, le « Îchaa » dans la nuit et le « Souhur » avant le lever du soleil. Vous pouvez toujours suivre cette répartition, mais l’idéal serait de privilégier 2 repas principaux (Iftar et Souhur), ainsi qu’une collation du soir après quelques heures de la rupture du jeûne.

Manger équilibré est la recommandation essentielle pour une alimentation saine

Pour profiter de tous les nutriments et ne pas souffrir de carence, vous devez varier les aliments dans votre assiette. Mais rappelez-vous tout de même qu’une assiette équilibrée à l’heure du « Iftar » est constituée de viandes peu grasses ou de sources de protéines végétales, de féculents et de légumes qui peuvent être facilement remplacés par la soupe. Ajoutez au menu un produit laitier et un fruit cru.

Pour la collation du soir, pensez léger ! Une boisson sans sucre, un fruit et un produit laitier suffisent.

Une assiette équilibrée du « Souhur » est constituée de féculents, de produit laitier, de dattes, de fruit, ainsi qu’une boisson.

Boire suffisamment d’eau tout au long de la soirée

Dès la rupture du jeûne, pensez à vous hydrater suffisamment, surtout lors des périodes de grosses chaleurs. Essayez de boire de petites quantités tout au long de la soirée pour ne pas encombrer l’estomac et lui laisser le temps de digérer.

Modérer votre consommation de sucres rapides

Les viennoiseries, les pâtisseries, les biscuits, le chocolat, les jus de fruits, les bonbons, le Msemen, Sellou, Chebbakia,… sont tous à bannir ou du moins à consommer avec modération 2 à 3 fois par semaine en fin de repas. Par contre, si vous adorez les délices orientaux, vous pouvez par exemple opter pour un Sellou healthy sans matière grasse et sans sucre ou pour une Chebbakia healthy cuite au four, aux céréales complètes et sans sucre.

Bannir les fritures à jamais

La cuisson au four est votre meilleure alliée durant tout le mois de ramadan. Alors pour préparer le poisson, les briouates ou encore les donuts, choisissez toujours le four.

Éviter le grignotage tout au long de la soirée

Au tout début du ramadan, c’est souvent difficile de s’approprier les nouvelles habitudes alimentaires. Il est donc plus facile de succomber aux tentations, mais surtout au grignotage. Essayez tout de même de ne pas perturber votre alimentation saine et équilibrée.

Manger, bouger

Une activité physique d’au minimum 30 minutes par jour est essentielle, avant ou après la rupture du jeûne.



Ces produits pourraient vous intéresser

Newsletter

Recevez les bons plans en vous inscrivant à notre newsletter

Ces produits pourraient vous intéresser